NEWS

LES GRANDS JOURS DE BOURGOGNE

DEGUSTATIONS  EXCEPTIONNELLES  DES  GRANDS VINS  ET LES  FACTEURS  INFLUENCANT  LES  PRIX

Enfin, et une fois de plus “Les Grands Jours de Bourgogne” auront lieu en France, dans la région vinicole de Bourgogne et cela du lundi 12 mars jusqu’au vendredi  16 mars y compris.  “Les Grands Jours de Bourgogne” c’est un salon vinicole international  réservé  aux professionnels du vin et qui est organisé tous les deux ans. Pendant ces cinq grands jours les participants peuvent déguster toute la gamme des grands vins de Bourgogne et s’informer à ce propos  par le contact individuel avec les viticulteurs. En commençant  le lundi 12/03 avec  les vins de Chablis et le Grand Auxerrois en Chablis, on passe le mardi 13/03 à la Côte de Beaune, le mercredi 14/03 au Mâconnais, le jeudi 15/03 à la Côte Chalonnaise  pour finir le vendredi  16/03 à la Côte de Nuits.

Ainsi le programme prévoit  la possibilité de déguster les vins  au coeur de leur terroir. Cela est exceptionnel. Au cours  de cette 14ième édition des Grands Jours de Bourgogne  on accentue pour les dégustations surtout  le millésime 2016. Quelques millésimes plus vieux seront aussi offerts à la dégustation.  Cette manifestation exceptionnelle  deviendra de nouveau une grande fête  dans la région vinicole bourguignonne mais en plus on discutera beaucoup, on agira et on travaillera. La Bourgogne notamment n’est pas une région vinicole bon marché.  En plus les derniers  millésimes sont bien réussi. Cela donne d’une part  beaucoup  de joie mais d’autre part aussi beaucoup de pression sur les prix des vins. Le pinot noir notamment est un raisin  délicat et  quand il est bien réussi, il donne des vins stupéfiants. Tout le monde  veut alors acheter ces  grands vins de Bourgogne.

Oui – les vins de Bourgogne  sont chers mais  si la qualité est là, ça donne un prix spécial. Les amateurs du vin de Bourgogne ne doivent pas être déçus par les prix élevés , car si on cherche vraiment bien, on trouve des vins très bons et très intéressants au budget de chacun. Les dix éléments suivants  peuvent aider les intéressés dans leur recherche d’une bonne bouteille de vin de Bourgogne payable.  Il s’agit de facteurs qui influencent le prix.

-LE MÂCONNAIS  ET LA CÔTE CHALONNAISE OPPOSÉ AU CÔTE DE BEAUNE ET AU CÔTE DE NUITS

La Côte de Beaune et la Côte de Nuits forment ensemble la Côte d’Or.  Le mot même l’indique: cette partie-ci de la Bourgogne est considérée  comme ayant le meilleur terroir de cette région vinicole.  C’est ici que sont cultivés les grands crus les plus célèbres.  Cette renommée se traduit sans aucun doute aussi dans les prix de ces vins, aussi bien dans ceux des appellations régionales et communales que dans ceux des appellations de premier cru et de grand cru.

Le Mâconnais et la Côte Chalonnaise  n’ont pas cette renommée.  Pour les amateurs de vin  c’est donc aussi un terroir idéal à explorer et à y découvrir des vins de Bourgogne très intéressants et à prix pas trop élevé. N’oublions pas non plus que dans ces contrées la qualité de ces vins ne fait que s’améliorer.  Par conséquent on ne peut rien remarquer sur la qualité de ces vins.  Au contraire!

-L’IMPORTANCE DES  CLASSIFICATIONS  DANS  LA  RÉGION  VINICOLE

On peut dire qu’en général  les vins de Bourgogne au prix abordable peuvent être trouvés surtout dans les appellations  (sub)régionales et communales.  Dans le segment du premier cru et du grand cru les prix des vins de Bourgogne sont d’un autre ordre ou beaucoup plus chers. La même chose peut être dite des vins de la région plus au nord de la Bourgogne notamment “Chablis”.  Ici on peut aussi trouver  des vins déjà  très interessants dans les appellations  “Petit Chablis” et  “Chablis”. Les vins des appellations “Chablis premier cru” et “Chablis grand cru” sont plus cheres et sont normalement pas destinés à être bus chaque jour. Ce qu’on vient de dire c’est une constatation  pure et simple mais dans les deux segments de qualité cités, on trouve des vins de Bourgogne très bons et intéressants.

-L’INFLUENCE  DES  GRANDS  MILLESIMES

Dans de  très bons millésimes  il est aussi plus  facile   de trouver  avec un budget limité un bon vin de Bourgogne dans le segment des appellations  (sub)régionales et communales.  Le plus souvent la qualité est encore meilleure que dans un millésime traditionel et quand même  pour un prix payable. Les dernières années la  Bourgogne a eu plusieurs bons millésimes. Le millésime 2014 avait déjà bien évolué.  2015 est devenu un millésime ensoleillé  avec des vins généreux. Les raisins ont obtenu une maturité optimale.  2016 peut être définie comme un millésime avec des rendements faibles mais avec  une qualité excellente.  Le millésime 2017 s’annonce très prometteur avec des vins élégants. Ceux qui vont à la recherche de vins de Bourgogne ont  maintement alors plus qu’un choix de luxe  pour agir et pour achéter.

-LES  CERTITUDES  DES  APPELLATIONS  COMMUNALES  MOINS  CÉLÈBRES

J’aimerais prendre ici comme exemple la Côte de Beaune qui fait partie du Côte d’Or. Dans cette partie-ci de la Bourgogne ce sont entre autres les appellations communales  très célèbres Puligny – et Chassagne-Montrachet, Meursault et Beaune  qui constituent l’essentiel du vin blanc. Pour le vin rouge nous retenons Pommard, Volnay et Aloxe-Corton qui ont aussi une réputation bien connue. Ces communes sont également connues sur le plan touristique:  elles ont encore d’autres atouts que le vin. Prenons l’exemple des beaux hospices médiévaux de Beaune et  de la colline magnifique d’Aloxe-Corton – que l’on admire déjà de loin.  Le terroir de Aloxe-Corton donne en plus deux grands crus:“Le Corton et le Corton-Charlemagne”. Les vins de ces  appellations communales très connues sont plus chers que les autres appellations communales qui se trouvent à l’ombre de ces  grandes appellations. Concrètement il s’agit de St.Aubin aux environs de  Puligny-Montrachet.  Ça  vaut aussi pour St.Romain, Auxey-Duresses et Monthélie comme voisins de Meursault très connu et Savigny-Les-Beaune et Chorey-Les-Beaune par rapport au Beaune très célèbre. Dans ce contexte Pernand-Vergelesses et Ladoix peuvent être cités comme de bons voisins d’Aloxe-Corton.

Parmi les appellations communales moins  célèbres que je viens de citer –  on peut découvrir d’excellents vins payables qui ne vous déçoivent pas, surtout quand on connait aussi le viticulteur concerné. Quand nous explorons la Côte de Beaune, en quête de vins intéressants et payables, nous ne pouvons certainement pas oublier de  chercher aussi dans les Marranges,  le Santenay et  les appellations communales “Côte de Beaune-Villages”.

-LE  VITICULTEUR  ET/OU LE  PRODUCTEUR  DE  VIN

Le prix d’un vin de Bourgogne dépend aussi pour une large part de la renommée qualitative et du prestige du producteur de vin. Cette réputation se reflète dans les prix forts au niveau de chaque segment qualitatif  du vin de Bourgogne. Les vins de ces producteurs sont très appréciés et par conséquent il y a une pénurie sur le marché,  avec  comme suite logique un prix plus élevé.  Les domaines Trapet, Mortet, Roumier,Meo-Camuzet, Tremblay, Parent … constituent quelques-uns des nombreux exemples.

-LA VINIFICATION DU VIN

Ici de différents éléments jouent un rôle, allant des différents stades du travail intensif dans le vignoble jusque dans le chai . Le vin a-t-il été fait dans des tonneaux en bois de chêne ou en barriques de 225 litres – appelées “pièces” en Bourgogne. Combien de temps le vin y est-il resté?  Travaille-t-on de manière biologique?  Etc… Un facteur qui sans aucun doute influence donc le prix est le soin spécial qu’on a consacré à la production du vin.  Pour avoir une idée du soin investi dans la production du vin, c’est un avantage de connaître le viticulteur ou le producteur.  De cette façon on peut aussi se former une idee du prix du produit fini.

-LA  SITUATION  GÉOGRAPHIQUE  DES  VIGNOBLES

En Bourgogne, où les vignobles sont très fragmentés, la situation géographique est très importante. Les parcelles du Clos de Vougeot en sont un bel exemple.  Sur une superficie d’environ 50 ha  à peu près  quatre-vingts viticulteurs  sont actifs. Les parcelles en question  sont-elles  orientées vers l’est  ou le sud-est ou sont-elles situées dans la plaine ou  au pied d’une colline ou bien entièrement sur la pente de la  colline, là où le nombre d’heurs d’ensoleillement et l’ensoleillement direct du soleil est optimale?  Quel est le sous-sol de ces parcelles?  Quelle  est leur altitude?  Voilà autant de questions qui peuvent être posées et dont la réponse peut également contribuer à la qualité et au prix du produit fini.

-L’AGE  DES  CEPS

Les vins des “vieilles vignes” –  de soixante à quatre-vingts ans par exemple –  ont un rendement inférieur mais ils offrent une autre qualité.  Pour cette raison nous devons certainement les citer à part quand ik s’agit de facteurs qui déterminent le prix. Les viticulteurs qui possèdent de tels  vignobles en sont  très fiers.  Un rendement plus petit donne normalement  des vins plus concentrés et plus complexes. Leur prix sont à l’avenant. A l’opposé il y a les vins des “jeunes vignes” – de jeunes ceps – qui donnent des vins plutôt souples et fruités. Ces vins  sont normalement moins chers.

-LA  DISTRIBUTION DU  VIN

Les grandes chaînes de distribution peuvent non pas seulement acheter en gros, mais elles peuvent aussi demander à un grand producteur de faire un vin – dans un segment de qualité déterminé – à un prix convenu à l’avance et ceci afin de stimuler la vente pendant certaines périodes de l’année. Le consommateur doit rester attentif à cet aspect.  Un  bon prix est un aspect non négligeable, mais une qualité minimale doit être assurée.

-L’ARSENAL  DES  VARIÉTÉS  DE  RAISINS

En Bourgogne on utilise surtout une seule variété de raisin, à savoir le chardonnay pour le vin blanc de Bourgogne et le pinot noir pour le vin rouge de Bourgogne. La conséquence en est qu’il y a beaucoup de perte et de dégâts lors de mauvais millésimes ou quand les vendanges sont mauvaises. Les  vins de la récolte qu’on a pu sauver, sont alors souvent mis sur le marché à un prix plus cher. Ici la loi de l’offre et de la demande joue également un rôle. La région  de Bordeaux et les Côtes du Rhône connaissent moins ce problème.  Les viticulteurs y travaillent sur base d’au moins trois variétés de raisins: le raisin cabernet sauvignon, le merlot et le cabernet franc pour ce qui concerne les vins de Bordeaux et le raisin grenache noir, le syrah et le mourvèdre pour les vins des Côtes du Rhône. Quand les circonstances sont décevantes – quand par exemple la récolte de respectivement le cabernet sauvignon ou le mourvèdre est mauvaise ou moins bonne, les viticulteurs concernés peuvent encore compenser la perte par les deux autres variétés de raisins/cépages. Pour eux le problème de tout ou rien ne se pose pas.

Comme  conclusion nous pouvons affirmer que quand on souhaite acheter des vins de Bourgogne, en ne disposant que d’un certain budget limité, le mieux c’est de s’orienter vers les appellations moins celebres telles celles citées par exemple point quatre ci-dessus et de tenir compte aussi, bien sûr, des autres facteurs cités influençant les prix. Quand on cherche dans ce but, surtout dans le segment des appellations régionales et communales, on peut souvent être surpris par des découvertes qualitatives. Important aussi est le lien que l’on noue avec le viticulteur vu la traçabilité du produit fini.

Toutefois il n’est pas toujours nécessaire d’aller sur place dans la région pour acheter un bon vin de Bourgogne.  En effet, il y a en Belgique des importateurs de vins éminents qui ont déjà fait beaucoup de travail préparatif et qui peuvent vous présenter une belle collection du point de vue rapport prix-qualité.  Le  grand avantage c’est, qu’en tant qu’experts avec de l’expérience, ils peuvent vous aider concrètement  à choisir un bon vin de Bourgogne qui répond aussi à vos attentes en ce qui concerne le goût et le prix. A terme les contacts durables avec ces importateurs ont aussi un caractère éducatif, qui crée une situation favorable pour les deux partis parce qu’elle augmente chez l’amateur de vin l’envie de mieux  connaître et d’appécier les meilleurs vins. Comme ça chacun y gagne.

 

Piu Piero

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Pages et Articles Phares

Archives

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 2 343 autres abonnés

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :