NEWS

8ème « Tour des Chais », à Ernage, les 21 et 22 Octobre

Ce prochain samedi 21 octobre, au lendemain de l’ouverture de « Mégavino », à « Brussels-Expo », s’ouvre, à Ernage – un village hesbignon de 1.300 habitants, sis aux confins des provinces du Brabant Wallon et de Namur, à 45 km de Bruxelles et 20 de Namur, son nom apparaîssant une première fois en 1293, avant d’être rattaché à Gembloux en 1977 -, le 8ème « Tour des Chais », aussi dénommé « Promenade vinico-gourmande », qui, dans une agréable ambiance villageoise, nous permet, utilisant nos quatre sens (visuel, olfactif, gustatif et tactile), de découvrir de bons vins, tout en dialoguant avec de sympathiques producteurs, ces derniers se faisant un plaisir d’expliquer leurs cépages, leurs méthodes de fabrication, à l’origine de leurs différentes couleurs et saveurs, de comprendre le pourquoi des différentes textures, plus ou moins fruitées, nous rappelant que, de tout vin, nous pouvons dire qu’il est ample, âpre, boisé, capiteux, charpenté, corsé, dense, doux, fin, fruité, gourmand, léger, liquoreux, mousseux, onctueux, pétillant, râpeux, rond, sec, structuré, tannique, …satisfaction oenologique soit complète, nos dégustations (avec modération, bien sûr) s’accompagneront d’autres « plaisirs du terroir », gastronomiques ceux là, choisis pour s’accorder et mettre en valeur les vins proposés par les viticulteurs, leurs vins et spécialités gustatives nous offrant, ainsi, une belle variété de saveurs, synonyme de petits bonheurs simples et vrais

Cette année, nos amis vignerons, voire leurs importateurs, nous viendront d’Allemagne (stand N° 33 : la fête à ses  « Rieslings ») de Croatie (31 : aux réputés vins de Pelješac, issus des raisins « Plavac Mali » et « Postup »), d’Espagne (28 : « Hacienda des Terroirs« ), d’Italie (29 & 30), du Portugal (32 : avec ses « Portos » et autres, issus des vignobles de la Vallée du Douro, repris sur la liste du « Patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO ») et même d’Outre-Atlantique, des U.S.A. (34 : nous venant du Comté de New-York).

Quant à la France, ses vignerons représenteront différents domaines réputés, tous proposant leurs foie gras, fromages, pâtés, rillettes, salaisons, ou autres produits de bouches régionaux :

  • « Philippe Schaeffer » (Stand N° 01 : ses gewurztraminers, kleveners de Heiligenstein, pinots blanc et gris, rieslings et sylvaners) et « René Meyer » (02 : ses blancs et noirs de Katz, crémants d’Alsace, muscats petits grains, pinot gris et rieslings), pour l’Alsace ; 
  • « Clos des Arbories » (23 : ses cabernets et merlots, provenant d’anciennes vignes, plantées il y a de 40 à 60 ans), pour les Bordeaux
  • « Letessier-Tixier » (05: ses « Chablis » ), « Niales » (06 : ses « Macon Villages »), « Le Chapon » (07 : ses JulienasSt.-Amour et Beaujolais Villages) et « Tante Alice » (08), pour la Bourgogne
  • « Marc Henriet » (03) et « Lecomte » (04), pour leurs « bulles » de Champagne ;
  • « Berthet Christian » (24 : ses cognacs et ses pineaux de Charente), pour le Pays Charentais 
  • « Paul Herpe & Vignerons associés » (14), « Beauregard Mirouze » (15 : son Corbière bio), « des Mathouans » (16), « des Balmettes » (17 : ses muscats) et « de Gravimel » (18 : ses vignes réparties sur trois sites, avec ses cépages cabernet-sauvignon, carignan, chardonnay, cinsault, grenache et syrah, certains de ses vins étant élevés en fûts de chêne, durant de 11 à 18 mois), pour le Languedoc Roussillon ;
  • « de la Gauterie » (25 : son cabernet d’Anjou, médaille d’argent des « Vignerons indépendants » 2016, et son rosé de Loire, médaille de bronze au « concours des Ligers » 2017) et « Marchand et fils » (26 : vignerons depuis 1650, proposant un Pouilly Fumé typique, fruité et raffiné), pour la Loire (l’importateur namurois « JFS Loire et Vins » étant aussi présent (27) ; 
  • « des Favards » (09 : ses Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages), « de la Massane » (10 : ses cépages Grenache et Syrah, du Ventoux), « de Bellefontaine » (11 : ses AOC Costières de Nîmes, aux blancs frais et délicatsaux rosés fruités et éclatants, aux rouges fins et savoureux, issus du cépage Syrah, planté au nord-ouest de la Camargue), « des Baronnies » (12 : ses Coteaux des Baronnies, provenant des cépages Chardonnay, Gamay, Grenache, Merlot et Syrah),  et « des Vignes rouges » (13 : ses vins liquoreux et autres, des Cévennes, aux sols argileux,  caillouteux et secs), pour la Vallée du Rhône ;
  • « Château du Rooy » (19 : ses vignes plantées sur les terroirs de Lembras et de Bergerac), « Terroir d’Aubrac » (20 : ses AOC Côtes de Millau) AOC (21 : « de Dame Bertrande » (21 : vignes plantées sur les coteaux de la Vallée de la Dordogne, aux cépages Cabernet sauvignon, Merlot, Muscadelle, Sauvignon blanc et gris, ainsi que Sémillion) et « Château Latuc » (22 : sis près de Cahors, avec ses cépages Malbec et Merlot), pour le Sud-Ouest.

… Et lorsque nous évoquions une agréable ambiance villageoise, soulignons qu’en famille, avec vos enfants, qui, trop jeunes que pour pouvoir apprécier ce« divinbreuvage », nous pourrons, en dehors de tout trafic automobile, effectuer un tour en calèche, jouer à la pétanque, …, bénéficiant d’une sympathique animation musicale

Mais revenons aux vins, Ernage devenant une étape obligée d’un oenotourisme en plein dévellopement, de nombreuses régions européennes proposant leurs « routes du vin », de la France à la Hongrie, en passant par l’Espagne, l’Italie et la Croatie

Ainsi, pour ce dernier pays, consultez http://www.onlycroatia.com, qui propose, notamment, sa « Route du Vin de Pelješac », à la découverte du cépage plavac mali, accompagnant ses spécialités gustatives régionales, telles le « prust » (jambon fûmé), les fromages de brebis et les huîtres de Mali Ston

« Route du Vin » de Pelješac, en Croatie

De retour en Wallonie, soulignons que cette organisation, des samedi 21 et dimanche 22 octobre, de l’asbl « Tour des Chais d’Ernage », avec l‘appui de la Ville de Gemboux, recueille davantage de succès à chaque édition, ayant accueilli 450 visiteurs en 2010, pour près de … 2.500 en 2016, les organisateurs espérant atteindre les 2.800 entrées en 2017, cette foire aux vins sortant de l’ordinaire, ses stands, des plus accueillants, étant placés devant les maisons du centre d’Ernage, qui se présente, sympathiquement, comme étant « le plus chouette village de la galaxie ».

Prix de l’entrée, verre de dégustations inclus, au départ de la Place de la Concorde (plan « B » prévu en cas d’intempéries) : 07€. Ouverture : le samedi 21, de 13h à 19h30, et le dimanche 22, de 11h à 18h.
Rendez-vous donc à Ernage, ce prochain week-end, histoire de favoriser des rencontres citoyennes autour du thème du vin et des produits du terroir, afin de faire de nouvelles découvertes oenologiques et gastronomiques, voire de réaliser des achats, afin de diversifier et enrichir sa cave, pour soi-même et pour étonner ses invités.

Yves Calbert

Notons, au passage, que « Vin t’age », présent à Ernage, nous assure que la plupart des vins et des portos qu’ils nous proposeront en dégustation – et à la vente, bien sûr – sont vinifiés enlagares (grandes cuves de granit), les raisins ayant été foulés aux pieds, comme le recommande latradition. Et si vous préférez des bulles françaises, entre autres, les crémants d’Alsace « René Meyer » seront présent, de même que les champagnes« Marc Henriet ».

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Pages et Articles Phares

Archives

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 2 324 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :