NEWS

La France 1e producteur mondial de vin en 2014. #vin #france

vins2

La France a retrouvé son rang de première puissance mondiale du vin à l’issue de l’année 2014.

Dans le même temps, le nouveau rapport annuel publié par l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) comporte de bonnes comme de mauvaises nouvelles pour la France.

Les plus grandes zones de production viticole

Bien que les vignobles couvrent de vastes territoires en France, de la Loire au Languedoc et de la Bourgogne à Bordeaux, le pays n’est pas la plus grande zone consacrée à la production de vin dans le monde.

La première position appartient à l’Espagne, où les vignes sont cultivées sur une superficie totale de 1,02 millions d’hectares. La Chine est pour sa part la deuxième plus grande région viticole du monde avec 799.000 hectares de vignes comparés aux 792.000 hectares de la France, classée troisième.

Il convient de rappeler qu’au cours des dernières années, l’Europe a délibérément réduit les surfaces de ses vignobles dans l’objectif d’améliorer la qualité et l’efficacité de production, ce qui a entraîné une hausse des prix.

Les principaux producteurs de vin

Dans ce domaine, la France est redevenue le leader mondial avec près de 47 millions d’hectolitres de vin produits en 2014, soit une hausse de 11% par rapport à 2013. Elle est suivie par l’Italie (45 millions d’hectolitres; — 17% par rapport à 2013).

L’Espagne arrive en troisième position avec un peu moins de 42 millions d’hectolitres produits, tandis que les Etats-Unis sont quatrièmes (22 millions d’hectolitres). La Chine a quant à elle produit environ 11 millions d’hectolitres en 2014.Les principaux consommateurs de vin

Malgré l’idée répandue selon laquelle un bon Français boit au moins un verre de vin à chaque repas, les Français ne sont pas les premiers consommateurs de vin dans le monde.

Les Américains sont les vainqueurs de la discipline, avec environ 31.000 hectolitres consommés. Les Français arrivent deuxièmes (28.000 hectolitres), suivis par les Italiens (20.400 hectolitres) et les Allemands (20.200 hectolitres). Viennent ensuite la Chine (15.800 hectolitres) et le Royaume-Uni (12.600 hectolitres).

Les plus grands exportateurs

Le marché d’exportation de vin reste largement dominé par l’Espagne, l’Italie et la France, qui représentent plus de la moitié des exportations mondiales en termes de revenus ainsi que en termes de volume.

Tandis que l’Espagne a été le leader en termes de volumes exportés en 2014 (22,5 millions d’hectolitres, soit 21% de plus comparé à 2013), la France a quant à elle engrangé les plus importants revenus.

La France, qui a exporté 14,3 millions d’hectolitres de vin, a reçu 7,7 milliards d’euros, et les exportations espagnoles ont généré 2,4 mds EUR de revenus.

L’Italie a pour sa part exporté 20,5 millions d’hectolitres de vin pour 5 mds EUR. Les exportations américaines ont atteint 4 millions d’hectolitres (1,1 md EUR), tandis que l’Australie a exporté 7,3 millions d’hectolitres pour 1,2 milliard d’euros.

L’Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis constituent le trio de tête des importateurs de vin dans le monde au cours de l’année 2013. La France figure en quatrième position, suivie de la Russie et de la Chine.

L’Allemagne a importé 15,1 millions d’hectolitres pour 2,5 milliards d’euros et le Royaume-Uni 13,3 millions d’hectolitres pour 3,5 mds EUR. Les importations US se sont élevées à 10,7 millions d’hectolitres (4 mds EUR).

La France a pour sa part importé 6,4 millions d’hectolitres de vin étranger pour un montant total de 620 millions d’euros.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/economie/20150429/1015882547.html#ixzz3Z6UxMmr3

Advertisements

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Pages et Articles Phares

Archives

RSS LA REVUE DU VIN DE FRANCE

  • "Il cultive le raisin avant de penser au vin"
    Caviste à la cave Dargent Vouillé (Paris, 15ème arr.), Michel Moulherat nous présente ses deux coups de coeur du moment : un vin de Touraine et un vin de Bordeaux.
  • La renaissance des grands muscadets
    Affaibli depuis quinze ans par une crise profonde, le vignoble nantais, et surtout le Muscadet, relève la tête et mène un passionnant travail collectif de reconstruction sur les terroirs, les méthodes de culture, les vinifications. Cette terre de grands blancs a des atouts pour séduire le cœur des amateurs
  • VinoResto donne un coup de jeune au droit de bouchon
    Le site VinoResto permet de réserver une table dans un restaurant qui autorise le client à apporter et à boire sa propre bouteille de vin. Quatre formules sont proposées par les trois amis à l'origine du projet.
  • Coup de coeur pour une syrah suisse
    Le Valais suisse aussi est capable d'offrir à la syrah un terroir sur lequel s'exprimer pleinement. La preuve avec cette cuvée signée Benoit Dorsaz.
  • Les viticulteurs du Midi s'invitent dans le débat de la présidentielle
    Les viticulteurs du Midi en colère "s'invitent dans le débat électoral", appelant à manifester le 25 mars à Narbonne pour défendre leur secteur, notamment face à la concurrence espagnole, a indiqué le Syndicat des vignerons de l'Aude.
  • Vin, les coulisses de l'histoire
    L'Académie royale de Belgique organise en son Palais de Bruxelles une ambitieuse conférence accessible à tous gratuitement sur le thème : "Vin, les coulisses de l'histoire". Elle aura lieu le 14 mars à 17h et sera présentée par Fabrizio Bucella.
  • L’art de servir un grand vin du Médoc de 20 ans d’âge
    Un passage en carafe ? Une aération en bouteille ? Une double décantation ? Tout connaisseur se pose des questions avant d’ouvrir un vieux vin de Bordeaux tiré de sa cave. La RVF a testé ces trois options sur cinq grands médocs 1996. Une expérience riche d’enseignements.
  • Champagne : les meilleurs bruts des grandes maisons
    Si les bruts non millésimés sont l’emblème de la Champagne, tous ne se ressemblent pas. Notre dégustation confirme que les maisons et les caves coopératives cultivent des styles bien affirmés.
  • Bières et whisky de retour dans la cité irakienne de Bachiqa
    A Bachiqa près de Mossoul, au milieu des maisons couleur pastel en ruine et des inscriptions à la gloire du "califat", Wissam Ghanem vend des bières, de la vodka et du whisky dans son échoppe rouverte après le départ des jihadistes.
  • Oenotourisme en Alsace :La route des vins du nord !
    Moins fréquentée qu’entre Colmar et Ribeauvillé, la partie la plus septentrionale de la route des vins d’Alsace recèle 10 grands crus. Découvrez les vignobles à l’ouest de Strasbourg, avant de descendre jusqu’à Andlau.
%d blogueurs aiment cette page :