NEWS

Henri Maire, emblème des vins jurassiens #jura #arbois #vinjaune #henrimaire

Maire

Les vins du Jura doivent beaucoup à Henri Maire, figure centrale de cette région viticole. Décédé en 2003, ce descendant d’une longue lignée de vigneron  sut redynamiser, si ce n’est faire renaître le vignoble jurassien. L’homme s’est attelé depuis très jeune à constituer le domaine le plus emblématique de la région et à concevoir des méthodes commerciales audacieuses, en privilégiant notamment la vente directe. Ses efforts ont fait de lui le leader incontesté des vins jurassiens. La société Henri Maire a su conservé cette place.

Les origines vigneronnes de la famille Maire remonteraient à 1632 en Arbois. Il ne s’agit que de quelques arpents qui se transmettent de génération en génération. Ces quelques arpents parviendront à Henri Maire en 1939. Il n’est alors âgé que de 22 ans mais est déjà passionné par les vins de la région. A partir d’une propriété très réduite, il parviendra à développer ce qui deviendra, avec 300 hectares le domaine le plus important de la région et l’un des plus importants de France. Il construira au cœur de celui-ci des installations modernes dans lesquelles toutes les étapes de production sont centralisées.

Le plus grand mérite d’Henri Maire aura sans doute été son rôle dans la renaissance viticole du Jura. Les 20 000 hectares que comptait la région ont été totalement détruits à la fin du XIXe siècle par une épidémie de phylloxéra venue des Etats-Unis. Le vignoble est aujourd’hui constitué d’un peu plus de 1800 hectares et produit près de 78 000 hectolitres annuels. Le Jura représente 0.2 % du vignoble français. Un nouveau souffle s’empare de ces terroirs dans les années 70. Henri Maire a notamment encouragé l’introduction de nouveaux cépages AOC et a impulsé des méthodes axées sur la qualité.

Le domaine regroupe toutes les variétés de vin jurassiens. Notamment les 4 AOC de la région: Arbois, Château-Chalon, Côtes-du-Jura et l’Etoile, ainsi que 2 appellations produits: Macvin du Jura (vin de liqueur) et Crémant du Jura. L’Arbois est sans doute le vin le plus emblématique du Jura et des domaines Henri Maire. L’Arbois a la particularité d’être la première AOC créée en France en 1936 et représente avec ses 800 hectares plantés près de la moitié du vignoble de la région. L’appellation est réputée comme la meilleure de la région, on lui doit notamment les emblématiques vins jaunes et vins de paille. De cépage pinot noir, poulsard, trousseau pour les rouges et chardonnay, savagnin pour les blancs. Le vin jaune de cépage 100 % savagin est particulièrement réputé, notamment pour son potentiel de vieillissement (jusqu’à 200 ans) et ses arômes variés bien identifiables de noix, miel, muscade, cannelle et bien d’autres encore. Il est vieilli dix ans en moyenne en fûts de chêne chez Henri Maire. Il accompagne parfaitement les repas prestigieux de homard et de truffe, mais s’accorde aussi avec des mets plus simples de viande blanche.

henri maire

Deux vins -parmi tant d’autres- de la maison Henri Maire qui nous ont plu:

MONTBIEF savagnin. Arbois. 2010. Un vin très élégant, logn en bouche, un très beau preeoduit qui sublime ce grand cépage du Jura.

LA  GRANGIERE, vin de liqueur. Il accompagnera dignement les apérifis mais peut aussi être les cocktails et êtree servi à températyre fraîche

 

 

Paul COZETTE

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Pages et Articles Phares

Archives

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 2 324 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :